Pour convenir d'un rendez-vous

Automobiles SICAUD
25 route de Vaux

38110 St Victor de Cessieu

 

Tél : 04 74 33 40 44

Fax : 04 74 33 46 43

E-mail : automobiles.sicaud@orange.fr

www.automobiles-sicaud.fr

Nos heures d'ouvertures

lundi-vendredi

08h00-12h00 14h00-18h30

samedi matin 08h00-12h00

Nos références ce sont nos clients satisfaits


Vérification et Entretien de votre véhicule

Réparations soignées selon devis 

Préparation et Passage au Contrôle Technique

Tout travaux de carrosserie

Commande de vos pièces détachées au meilleur prix

Pneus neufs et occasions

Véhicules neufs de la gamme Renault

Sélection de véhicules d'occasions avec garantie

 

Spécialiste de l'entretien de Quads



Si notre site vous plaît, connectez-vous à l'adresse de notre département www.madagascar-webdesign.fr,  pour obtenir des conseils gratuits pour pouvoir créer votre propre site web et faire mieux connaître votre entreprise.


Le belle histoire de St Victor-de-Cessieu

Voici la belle histoire de St Victor-de-Cessieu, d'abord en  images. Cette histoire démarre au mois de décembre 2012, le mois de Noël ou dès les premiers jours de ce mois il règne un froid polaire. Nous avons pris quelques photos au hazard de notre  ballade écourtée par le froid !

Mais nous aimerions continuer à l'écrire et nous avons besoin de vous pour apporter des photos d'autrefois, des anecdotes, des proverbes locaux, et pourquoi pas des contes et légendes de la vie d'antan... mais aussi des échos de la vie quotidienne actuelle.

Nous recueillons volontiers vos témoignages que nous mettrons en page dans cette rubrique.

 

Vous pouvez venir déposer photos et textes chez M. Fabrice Sicaud du Garage Renault à St Victor-de-Cessieu, ou les adresser par mail en format "jpeg" au responsable de ce site

 

info@madagascar-webdesign.fr

 

Nous vous remercions d'avance pour toutes les infos, photos et témoignages que vous pourrez nous envoyer pour compléter ce reportage.

 

Cliquez sur une image pour l'agrandir ou cliquez sur la première image pour faire défiler un panorama général.

Toutes ces photos sont libres de droit et peuvent donc être utilisées librement. Cadeau de Noël du Garage Automobiles-Sicaud et de Madagascar-Webdesign !

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

Formulaire de contact

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

Veuillez noter que le contenu de ce formulaire n'est pas crypté

La forêt magique de Vallin

Voici des témoignages que nous avons pu recueillir sur des sites Internet sur cette forêt magique, avec la mention des sources lorsqu'elles étaient disponibles :

_______________________________________________________________________________

 

 

La forêt de Vallin, sur la commune de Saint-Victor-de-Cessieu, est fréquentée, selon la légende, par des druides et des templiers venus profiter de ses vertus curatives supposées. C'est une jolie forêt de hêtres, de chênes et de noisetiers envahi par les ronces jusqu'en 1975, date à laquelle, le propriétaire du bois, Thierry Rostaing, un agriculteur passionné par la culture celte l'a fait nettoyer. Les promeneurs s'arrêtent une première fois, bras tendus devant eux, doigts écartés au-dessus de deux ruisseaux, l'un chargé d'argile verte et l'autre d'oxyde de fer, sensés soit calmer, soit communiquer de l'énergie. Les visiteurs grimpent ensuite jusqu'à un siège en pierre large de 2 mètres, remontant peut-être à l'époque mégalithique, appelé "fauteuil du seigneur". Ce siège pourrait avoir été un autel druidique. Des pèlerins, en majorité des femmes, s'y assoient quelques instants. Certaines affirment sentir une sensation de chaud dans le dos, dans le cou, et déclarent se sentir mieux. Plus haut, les visiteurs passent devant "la fontaine des lépreux" aujourd'hui asséchée, et montent jusqu'à un tumulus, "la thébaïde".

 

je connais tres bien le fauteuil du seigneur étant natif de la commune je vivais a moins de 500 m du lieu. il ya encore dix ans personne ne parlait de ce fauteuil a part louis chavrau pseudo historien qui voit des lieux de culte druidique derriere chaque tas de pierre.
en réalité si le lieux a été certainement occupé depuis des millénaires le fauteuil n'a été assemblé qu'a la fin du 18ème siecle pour l'usage du chatelain local qui a la fin de sa vie était handicapé des jambes, d'ailleur si l'on remonte le sentier on tombe sur l'étang de vallin qui avait lui meme sur ses rives un autre fauteuil aujourd'hui disparu qui était lui meme composé des restes d'un demi bassin circulaire du 17 éme siecle, on est bien loin des celtes!
si ce lieux est chargé d'histoire il est dommage de laissé la parole a des conteurs qui prefere broder sur des fait loufoque plutot que sur la réalité historique."

 _______________________________________________________________________________


GRENOBLE (AFP) - La forêt de Vallin, en Isère, fréquentée, selon la légende, par des druides et des templiers, est en passe de devenir un lieu de pèlerinage accueillant les jours de beau temps des dizaines de personnes, venues profiter de ses vertus curatives supposées.La fréquentation augmente, "on voit même parfois arriver des cars", témoigne le maire PS de la commune de Saint-Victor-de-Cessieu (Isère), Jean Daujas, sur laquelle se trouve le bois. Lui-même se rappelle que ses grands-parents parlaient souvent de cette forêt "où l'on se sent bien".
"J'ai des administrés qui y vont régulièrement et ressortent délassés. Il doit y avoir des ondes magnétiques", risque-t-il, tout en restant prudent. Interrogé sur d'éventuelles guérisons, il rétorque: "On ne sait rien, et il faut faire attention de ne pas transformer ce site en une espèce de Lourdes".
En attendant, promeneurs et curieux viennent s'ajouter aux malades venus chercher un répit en ce lieu, une jolie forêt de hêtres, de chênes et de noisetiers.
"Une sorte de parcours s'est imposé au fil du temps", explique un érudit local, âgé de 70 ans, Louis Chavreau, radiesthésiste et retraité du textile.
Les promeneurs s'arrêtent une première fois, bras tendus devant eux, doigts écartés au-dessus de deux ruisseaux, l'un chargé d'argile verte et l'autre d'oxyde de fer, sensés soit calmer, soit communiquer de l'énergie.
Les visiteurs grimpent ensuite jusqu'à un siège en pierre large de 2 mètres, remontant peut-être à l'époque mégalithique, appelé "fauteuil du seigneur". Pour Louis Chavreau, ce siège pourrait avoir été un autel druidique.
Des pèlerins, en majorité des femmes, s'y assoient quelques instants. Certaines affirment sentir une sensation de chaud dans le dos, dans le cou, et déclarent se sentir mieux.
Plus haut, les visiteurs passent devant "la fontaine des lépreux" aujourd'hui asséchée, et montent jusqu'à un tumulus, "la thébaïde". Sur place, une femme enserre dans ses bras le tronc d'un arbre et pleure. "Je ressens une forte émotion", explique-t-elle.
Chemin faisant, les promeneurs parlent de rayons telluriques bienfaisants, échangent des histoires de guérisons surprenantes "par inversion de polarité", concernant des eczémas, des cancers, des maladies de la peau, des douleurs ou des problèmes de fertilité.
"Je suis venue ici parce que je n'arrivais pas à avoir un deuxième enfant. Pendant dix ans, on a tout essayé, y compris l'insémination artificielle, mais rien. Arrivée en haut de la thébaïde, je suis tombée à la renverse, il s'est passé quelque chose de fort comme s'il y avait eu un déblocage", affirme une jeune femme, Isabelle Rabatel, qui est maintenant enceinte.
Un jeune Marseillais, adepte des lieux, vient se ressourcer pieds nus afin de ressentir les vibrations et explique : "Je suis là pour me dé-stresser au bord de l'eau, et ensuite je monte me recharger en énergie sur le fauteuil".
"Cet endroit était oublié de tous, excepté des anciens, et des chasseurs qui avaient remarqué qu'il n'y avait jamais d'oiseaux dans ce bois", rappelle Louis Chavreau.
Il était "envahi par les ronces. Lorsqu'il a été nettoyé, dans les années 1975, l'ex-propriétaire des lieux m'a montré le fauteuil du seigneur et j'ai remarqué qu'il y avait sur ce lieu une énergie particulière qui parfois affole les boussoles", explique M. Chavreau.
Le propriétaire du bois, Thierry Rostaing, un agriculteur passionné par la culture celte, explique ces phénomènes par la présence d'ondes magnétiques. Selon lui, "le site est une vraie batterie".

________________________________________________________________________________

Bonjour les amis de mes amis
Je connais bien la région pour y avoir habité . Ma mère est originaire d'Entre deux Guiers, Entremont, des sources du Guiers vif, Et du Cirque de Saint Même.

Vous avez dans le même grand périmètre la Grande Chartreuse. Cette zone très riche en eau pure servait de forge pour les épées des combattants Templiers.

Cette zone Iséroise est un véritable puit énergétique, dans lequel se plonger apporte une véritable jouvence.

Pour ceux qui ne connaissent pas la région mais qui voulez tester les niveaux de Rad, allez y gaiement vous ne serez pas déçu.

______________________________________________________________________________

 

Oui, bizarre tout ça. C'est comme s'il y avait un voile de "contrôle" s'étendant sur les terres. La fontaine aux lépreux vibre bas, beaucoup de souffrances, des pleurs. Je sens la présence d'une femme qui vient pleurer à cet endroit. Peut être une cheminée négative aussi (4 bras ?). C'est un endroit de "dépression".
Le fauteuil du seigneur semble, comme tu le dis Sauge, "bidouillé". Je ressens aussi une énergie bof bof. Ca augmente mon champ vital, mais peu. Par ailleurs, je sens une histoire de rendez-vous plus ou moins galant à cet endroit. Il est lié avec des énergies sexuelles arrivées plus tard. Je vois des images de 17 ème siècle. Le châtelain devait être un sacré coquin à cette époque !
Le petit menhir semble ne pas avoir été trop manipulé. Je le sens comme un gardien de l'équilibre du lieu.

 

'ai aussi visité cette forêt de st victor de cessieu. En ce qui me concerne j'ai rien senti de particulier au niveau du fauteuil des seigneurs mais j'ai repéré plusieurs arbres qui ont une très forte énergie et qui me revitalise à chaque fois que j'appose mes mains dessus. J'ai aussi rencontré un magnétiseur très connu la bas nommé Lily, je pense qu'il a vraiment un don. En tout cas ce qui est étrange c'est qu'à chaque fois que je quitte le lieu je me sens comme dans un état second, très calme et j'ai aussi des symptômes physiques comme le nez qui se bouche...sorte de migraine..peut être une mauvaise circulation d'energie. Dailleurs la dernière fois en allant la bas j'avais une larme d'apache autour de mon cou celle ci s'est détachée et est tombée toute seule...depuis j'ai peur de la porter...

En tout cas si vous êtes de passage en Isère, ça vaut le coup de visiter cet endroit

_______________________________________________________________________________

 

 légende, par des druides et des templiers, est en passe de devenir un lieu de pèlerinage accueillant les jours de beau temps des dizaines de personnes, venues profiter de ses vertus curatives supposées.

La fréquentation augmente, "on voit même parfois arriver des cars", témoigne le maire PS de la commune de Saint-Victor-de-Cessieu (Isère), Jean Daujas, sur laquelle se trouve le bois. Lui-même se rappelle que ses grands-parents parlaient souvent de cette forêt "où l'on se sent bien".

"J'ai des administrés qui y vont régulièrement et ressortent délassés. Il doit y avoir des ondes magnétiques", risque-t-il, tout en restant prudent. Interrogé sur d'éventuelles guérisons, il rétorque: "On ne sait rien, et il faut faire attention de ne pas transformer ce site en une espèce de Lourdes".

En attendant, promeneurs et curieux viennent s'ajouter aux malades venus chercher un répit en ce lieu, une jolie forêt de hêtres, de chênes et de noisetiers.

"Une sorte de parcours s'est imposé au fil du temps", explique un érudit local, âgé de 70 ans, Louis Chavreau, radiesthésiste et retraité du textile.

Les promeneurs s'arrêtent une première fois, bras tendus devant eux, doigts écartés au-dessus de deux ruisseaux, l'un chargé d'argile verte et l'autre d'oxyde de fer, sensés soit calmer, soit communiquer de l'énergie.

Les visiteurs grimpent ensuite jusqu'à un siège en pierre large de 2 mètres, remontant peut-être à l'époque mégalithique, appelé "fauteuil du seigneur". Pour Louis Chavreau, ce siège pourrait avoir été un autel druidique.

Des pèlerins, en majorité des femmes, s'y assoient quelques instants. Certaines affirment sentir une sensation de chaud dans le dos, dans le cou, et déclarent se sentir mieux.

Plus haut, les visiteurs passent devant "la fontaine des lépreux" aujourd'hui asséchée, et montent jusqu'à un tumulus, "la thébaïde". Sur place, une femme enserre dans ses bras le tronc d'un arbre et pleure. "Je ressens une forte émotion", explique-t-elle.

Chemin faisant, les promeneurs parlent de rayons telluriques bienfaisants, échangent des histoires de guérisons surprenantes "par inversion de polarité", concernant des eczémas, des cancers, des maladies de la peau, des douleurs ou des problèmes de fertilité.

"Je suis venue ici parce que je n'arrivais pas à avoir un deuxième enfant. Pendant dix ans, on a tout essayé, y compris l'insémination artificielle, mais rien. Arrivée en haut de la thébaïde, je suis tombée à la renverse, il s'est passé quelque chose de fort comme s'il y avait eu un déblocage", affirme une jeune femme, Isabelle Rabatel, qui est maintenant enceinte.

Un jeune Marseillais, adepte des lieux, vient se ressourcer pieds nus afin de ressentir les vibrations et explique : "Je suis là pour me dé-stresser au bord de l'eau, et ensuite je monte me recharger en énergie sur le fauteuil".

"Cet endroit était oublié de tous, excepté des anciens, et des chasseurs qui avaient remarqué qu'il n'y avait jamais d'oiseaux dans ce bois", rappelle Louis Chavreau.

Il était "envahi par les ronces. Lorsqu'il a été nettoyé, dans les années 1975, l'ex-propriétaire des lieux m'a montré le fauteuil du seigneur et j'ai remarqué qu'il y avait sur ce lieu une énergie particulière qui parfois affole les boussoles", explique M. Chavreau.

Le propriétaire du bois, Thierry Rostaing, un agriculteur passionné par la culture celte, explique ces phénomènes par la présence d'ondes magnétiques. Selon lui, "le site est une vraie batterie".

________________________________________________________________________________

 

   

 

   
   

 


 

 

Les étranges propriétés de la forêt de Vallin
Au fur et à mesure des mois qui passent, la fréquentation de la forêt de Vallin, en Isère, devient de plus en plus importante. Certains parlent même de pèlerinage, devant l’affluence massive des curieux ayant entendu parler des vertus curatives du site. Il faut dire que la zone est réputée pour avoir longtemps été fréquentée par... des druides et des Templiers !

Les gens de la région sont eux-mêmes parfaitement au courant des propriétés mystérieuses de la forêt : « J’ai des administrés qui y vont régulièrement et ressortent délassés » confirme Jean Daujas, le maire de la commune de Saint-Victor-de-Cessieu, avant d’ajouter que « lui-même se rappelle que ses grands-parents parlaient déjà souvent de cette forêt ‘où l’on se sent bien’ ».

Plusieurs endroits de la forêt sont censés être bourrés d’énergie, comme l’explique un érudit local : « cet endroit était oublié de tous, excepté des anciens et des chasseurs, qui avaient remarqué l’absence totale d’oiseaux dans ce bois. Il y a dans ce lieu une énergie particulière qui affole les boussoles ».

article: http://www.mondeinconnu.com
______________________________________________________________________________


La forêt de Vallin, sur la commune de Saint-Victor-de-Cessieu, est fréquentée, selon la légende, par des druides et des templiers venus profiter de ses vertus curatives supposées. C'est une jolie forêt de hêtres, de chênes et de noisetiers envahi par les ronces jusqu'en 1975, date à laquelle, le propriétaire du bois, Thierry Rostaing, un agriculteur passionné par la culture celte l'a fait nettoyer. Les promeneurs s'arrêtent une première fois, bras tendus devant eux, doigts écartés au-dessus de deux ruisseaux, l'un chargé d'argile verte et l'autre d'oxyde de fer, sensés soit calmer, soit communiquer de l'énergie. Les visiteurs grimpent ensuite jusqu'à un siège en pierre large de 2 mètres, remontant peut-être à l'époque mégalithique, appelé "fauteuil du seigneur". Ce siège pourrait avoir été un autel druidique. Des pèlerins, en majorité des femmes, s'y assoient quelques instants. Certaines affirment sentir une sensation de chaud dans le dos, dans le cou, et déclarent se sentir mieux. Plus haut, les visiteurs passent devant "la fontaine des lépreux" aujourd'hui asséchée, et montent jusqu'à un tumulus, "la thébaïde".

http://energetiquementvotre.forumculture.net/


_______________________________________________________________________________

Ce site avait fait l'objet d'un article dans le journal local, l'année dernière je crois :

http://insolite.skynetblogs.be/post/2845526/un-ancien-site-druidique-
Voir le commentaire à la fin :
"je connais tres bien le fauteuil du seigneur étant natif de la commune je vivais a moins de 500 m du lieu. il ya encore dix ans personne ne parlait de ce fauteuil a part louis chavrau pseudo historien qui voit des lieux de culte druidique derriere chaque tas de pierre.
en réalité si le lieux a été certainement occupé depuis des millénaires le fauteuil n'a été assemblé qu'a la fin du 18ème siecle pour l'usage du chatelain local qui a la fin de sa vie était handicapé des jambes, d'ailleur si l'on remonte le sentier on tombe sur l'étang de vallin qui avait lui meme sur ses rives un autre fauteuil aujourd'hui disparu qui était lui meme composé des restes d'un demi bassin circulaire du 17 éme siecle, on est bien loin des celtes!
si ce lieux est chargé d'histoire il est dommage de laissé la parole a des conteurs qui prefere broder sur des fait loufoque plutot que sur la réalité historique."

_______________________________________________________________________________

 

 

         

oui j ai essayer ce fauteuil j ai eut des chatouilli tout le long de mon corps et une emotion assez forte

je me suis tres bien senti je suis allée voir l arbre et j ai poser mon dos alors la trop bien et meme apres l arbre
j ai continué la marche et plus loin les personne qui s occupe de la foret on planter un arbre d e2 metre je me suis poster devant j avais l inpression que tout bouger sous mes pied c est la 4eme fois que j y vais et actuellement je suis resourcé

 

je mettrai cela dans mon journal. Pour résumer nous avons énormément galéré pour trouver cette forêt, et nous l'avons traversée rapidement à cause de notre "retard". Il était ensuite trop tard pour trouver ce fauteuil :





Pour le ressenti, au sommet de la colline il est extrêmement puissant. on se sent bien, zen, et dans le "sommet" de la colline, il y a certains endroit où nous n'entendons pas du tout les chants des oiseaux.
pas vu la fontaine aux lépreux, ni les 2 sources dont j'ai lu l'existence sur les liens donnés plus haut.

Bref, vu que maintenant on sait où c'est on y retournera pour finir de voir et de ressentir ce qu'il y a là bas. et enfin s'asseoir dans ce fameux fauteuil !

 

Lors de notre rencontre ce dimanche chez Bambou, nous avons évoqué de pouvoir nous retrouver à côté de La Tour-du-Pin, à une heure de Lyon, afin de visiter la forêt de Vallin, près de Saint-Victor-de-Cessieu.

Cette forêt devient de plus en plus visitée par ceux qui ont entendu parler de son circuit énergétique, et des différentes légendes qui l'accompagnent, souvent, ce sont des personnes qui espèrent une guérison pour elles-mêmes.

D'ailleurs, cette forêt a fait l'objet de deux thèses d'étudiants de l'université Lumière de Lyon (quel joli nom n'est-ce-pas?). L'une dans le cadre d'un mémoire d'ethnologie, l'autre d'un mémoire d'anthropologie.
Ces deux étudiants ont titré leur mémoire par:
"L'appel de la forêt".

La légende est alimentée par le gardien du lieu, Lili, un charmant monsieur de 75 ans, lui-même guéri de la tuberculose, par la forêt à ses dires, à l'âge de 20 ans.
Très souvent, il accompagne des groupes, et soigne gracieusement de ses mains les personnes qui le désirent. En effet, il a développé des dons de guérisseur, suite à sa propre guérison.
Si un, ou une de vos amies, ont envie de se joindre à nous pour cette raison, ne vous gênez surtout pas. A défaut de Lili, nous pourrons faire des soins énergétiques nous-mêmes.

Nous tâcherons cependant, d'obtenir sa participation à notre sortie. Celle-ci pourra prendre la forme d'un sympathique pique-nique à l'orée de la forêt, suivi de la ballade proprement dite.

Lorsque nous nous trouverons à l'endroit dit "la Thébaïde", nous pourrons faire un envoi d'énergie curative aux personnes du forum qui en feront la demande.
Voilà pourquoi, chacun pourra prendre part à sa façon à notre sortie.
_________________________________________________________________________________

 

forêt de Vallin 

La forêt de Vallin, sur la commune de Saint-Victor-de-Cessieu, est fréquentée, selon la légende, par des druides et des templiers venus profiter de ses vertus curatives supposées.

 

C'est une jolie forêt de hêtres, de chênes et de noisetiers envahi par les ronces jusqu'en 1975, date à laquelle, le propriétaire du bois, Thierry Rostaing, un agriculteur passionné par la culture celte l'a fait nettoyer. 

 Les promeneurs s'arrêtent une première fois, bras tendus devant eux, doigts écartés au-dessus de deux ruisseaux, l'un chargé d'argile verte et l'autre d'oxyde de fer, sensés soit calmer, soit communiquer de l'énergie. Les visiteurs grimpent ensuite jusqu'à un siège en pierre large de 2 mètres, remontant peut-être à l'époque mégalithique, appelé "fauteuil du seigneur". 

Ce siège pourrait avoir été un autel druidique. Des pèlerins, en majorité des femmes, s'y assoient quelques instants. Certaines affirment sentir une sensation de chaud dans le dos, dans le cou, et déclarent se sentir mieux. Plus haut, les visiteurs passent devant "la fontaine des lépreux" aujourd'hui asséchée, et montent jusqu'à un tumulus, "la thébaïde". 

Source : http://energetiquementvotre.forumculture.net/t452-st-victor-de-cessieu-la-foret-de-vallin-38 

La forêt se situe entre les villages isérois " Torchefelon et Saint-Victor de Cessieu "

Plusieurs entrées sont possibles, mais cependant, il est préférable pour celui qui vient dans la forêt pour " ses vertus ", c'est d'entrer au bout du chemin de Becquerieux. 

" Considéré comme un haut lieu tellurique, ce bois serait un ancien site druidique ? "

Torchefelon est une commune située dans le département de l'Isère.

" La ville de Torchefelon appartient au canton de la Tour-du-Pin.

" Elle se situe géographiquement à une altitude de 520 mètres environ. 

Source : http://coursmagnetisme.fr/la_foret_de_vallin_.html

 




La forêt de Vallin à St Victor de Cessieu